Patrick Macnee, chapeau melon sur la tête et parapluie au bras, joue l'agent secret John Steed tout au long de

la série. Dans

la première saison de la série, inédite en France (à part un épisode), Steed n'est qu'un personnage secondaire, le héros étant le docteur David Keel (joué par Ian Hendry). Ce dernier est un médecin dont la fiancée est tuée par des trafiquants de drogue. Steed, une sorte de policier non officiel, aide le docteur à venger la mort de sa fiancée (en faisant arrêter le coupable), d'où le titre anglais de la série, qui signifie Les Vengeurs. Puis Steed entraîne le docteur dans d'autres missions où il vont lutter ensemble contre le crime.

Dans la deuxième saison, Ian Hendry est parti, et le docteur Martin King (Jon Rollason) va assister Steed durant trois épisodes. Steed est devenu le héros. Il aura ensuite une partenaire féminine, Cathy Gale (jouée par Honor Blackman) ou Venus Smith (Julie Stevens), dans six épisodes.

Dans la troisième saison, Cathy Gale sera la seule partenaire de Steed. Ils forment un duo de choc, elle est belle et efficace, souvent habillée de cuir (d'où le titre français de la série). Il est élégant et fait preuve d'un flegme inaltérable et d'un humour très britannique. La série connaît désormais un très grand succès. Les scénarios progressent en qualité, probablement grâce à l’arrivée de Brian Clemens. Le nom de ce scénariste-producteur reste attaché pour toujours à cette série à laquelle il a donné ses lettres de noblesses.

La quatrième saison voit apparaître Emma Peel (jouée par Diana Rigg) en remplacement de Cathy Gale. Elle est brune-rousse, championne de la bagarre et n'a peur de rien. On sent une véritable complicité entre les acteurs, leurs dialogues étant d'ailleurs souvent à double sens.

La cinquième saison, toujours avec Mme Peel (« On a besoin de nous... »), marque le passage à

la couleur. Des

acteurs connus vont venir faire un tour (Christopher Lee, Donald Sutherland, Charlotte Rampling). Ce sera la dernière saison de Diana Rigg qui, après quelques films au cinéma, retourne au théâtre.

Il va donc falloir trouver une nouvelle partenaire pour Steed dans la sixième saison. Ce sera Tara King (jouée par Linda Thorson), une jeune fille pas très dégourdie, du moins au début de la saison (en outre, les talents d'actrice de Linda Thorson sont contestés). D'autres personnages récurrents apparaissent : le chef, Mère-Grand (Patrick Newell) et son garde du corps féminin et muet, Rhonda (Rhonda Parker).

La série se termine à la fin de cette saison en 1969, en effet, celle-ci devient de plus en plus coûteuse à produire et le producteur américain se retirant du projet, les Britanniques ne peuvent se résoudre à la produire seuls. La série s'arrête en plein succès mondial.

En 1976, la série renaît sous le titre The New Avengers en Grande-Bretagne, avec deux partenaires cette fois-ci pour Steed : la belle et intrépide Purdey Sans-nom-de-famille (Joanna Lumley,

la future Patsy

d'Absolutely Fabulous) et le fringant Mike Gambit (Gareth Hunt). Le personnage de Gambit est créé pour les scènes d'action, Patrick Macnee commençant à prendre de l'âge. Il y aura deux saisons de treize épisodes. Les sept derniers se passent hors de Grande-Bretagne, trois en France et quatre au Canada. La série est plus réaliste, moins délirante que la première version, même si on retrouve l'humour britannique de Steed et les joutes verbales de Gambit et Purdey.